Comprendre les dosages des boîtes de protéines

26 Fev 13 à 11:43 :: 0 commentaire


Les étiquettes des protéines en poudre suivent une règlementation pas forcément facile à maîtriser pour les néophytes. Nous vous présentons ici les informations que vous retrouvez couramment sur les étiquettes de vos suppléments alimentaires de type « Protéine en poudre ».



Choisir de se supplémenter pour mieux récupérer et progresser doit se faire objectivement. Cette objectivité n’est possible qu’en comprenant les étiquettes, sinon vous devez faire confiance aux vendeurs / fabricants, dont l’objectif est avant tout de vendre.
Etiquette
Ainsi, nous allons voir ce qu’il faut regarder sur les étiquettes de suppléments protéinés (les gainers seront passés en revue dans un prochain article).

L’emballage :



Pour commencer, il y a l’emballage. Il doit vous fournir des informations précieuses :

- La contenance (la quantité de produit)
- Le parfum
- Une étiquette en Français (obligatoire en France !!!) reprenant la composition exacte du contenu. Cette composition pourra être pour 100g, pour une dose ou pour tout autre étalon. Il vous suffira de prendre la calculette et d’utiliser la règle de 3 pour trouver vos propres besoins.

Regardons l’étiquette.

Informations de base sur l'étiquette :



Les informations en haut de l’étiquette présentent le total de calories de l’étalon.

En-dessous, il y a 3 informations importantes : les glucides, protéines et lipides. L’étiquette doit impérativement vous fournir la quantité en gramme de chacun de ces éléments ainsi que la correspondance en calories.

En effet, aucune protéine n’est 100% protéine (malgré les affichages). Il est nécessaire de connaître exactement la quantité de protéines inclus dans chaque dose pour bien équilibrer sa diète. A partir de ces chiffres, vous pouvez connaître le pourcentage de protéines à chacun de vos shakes. La publicité du fabricant peut vous présenter un pourcentage en poids ou en calories. Ce n’est pas la même chose, puisque votre alimentation doit-être équilibrée en calories.

Une protéine en supplément doit avoir plus de 70-75% de calories sous forme de protéines. Sinon il s’agira d’un gainer.

Les lipides (généralement moins de 2%) présentent souvent 2 lignes : les lipides globaux et les lipides saturés. Ces derniers correspondent à la « mauvaise graisse » et doivent être réduits au minimum. Les lipides insaturés correspondent aux lipides globaux moins les lipides saturés.

Les glucides (généralement moins de 15%) présentent également 2 lignes : les glucides globaux et les sucres. Ces derniers correspondront aux sucres « rapides » qu’il conviendra de tenir compte pour l’équilibre de votre alimentation (les autres étant souvent des glucides complexes et polyol qui ne font pas énormément varier la glycémie). Les glucides complexes correspondent aux glucides globaux moins les sucres.

Informations aminogramme :



Chaque protéine est formée de plusieurs acides aminés. L’aminogramme reprend la quantité exacte de chaque acide aminé. Ceci est important car les préparations peuvent faire apparaître des dégradations importantes de certains acides aminés et le fabricant devra en rajouter pour fournir un aminogramme équilibré.

Informations vitamines et minéraux :



Normalement l’étiquette doit faire apparaître la quantité de tous les minéraux et vitamines présents dans votre protéine en poudre, ainsi que la correspondance en AJR. Cet AJR n’est pour l’instant pas forcément complet puisque les fabricants peuvent mettre l’AJR Européen qui n’est encore pas totalement défini (donc l’information est laissée vide).

Ceci est important, car selon vos critères de santé, vous devrez peut-être faire attention à la quantité de potassium, de sodium (sel)… que vous ingérez sur la journée.

Informations ingrédients :



Chaque protéine est fabriquée à partir d’ingrédients. Ils doivent tous apparaître. Ceci vous permet de vérifier l’origine (lactosérum, oeuf, soja…) de votre complément alimentaire ; ses caractéristiques (Whey, caséine…).

Ceci vous permet également d’observer la présence d’ingrédients qui peut-être ne vous intéressent pas (la lécithine de soja par exemple qui est très souvent issue du soja OGM ; la présence d’aspartame dont nous connaissons les risques sanitaires…).

Informations spécifiques :



Enfin, très souvent, les protéines sont améliorées en ajoutant des complexes sous brevet de la marque (par exemple un complexe BCAA, Créatine, Booster…). Ces ajouts doivent apparaître non seulement en termes de quantités (gramme et Calories), mais également dans la rubrique ingrédients pour en connaître l’origine).

Informations sanitaires :



Maintenant, les fabricants sont obligés de vous informer de la présence d’allergènes comme le lactose, l’arachide, le pollen… Si vous avez des allergies, ceci est vital pour vous.


Pour conclure : évitez les produits qui ne respectent pas ces critères informatifs obligatoires !


On en parle sur le forum : Comprendre Les Dosages Des Boîtes De Protéines







Tags : Whey protéine ; Définition des protéines ;









DŽsolŽ, Žcriture des commentaires temporairement dŽsactivŽe.



Accueil des News & Promos > Produits et promotions > Comprendre les dosages des boîtes de protéines




Programme sèche homme



DŽcouvrez la gamme AM Nutrition



La boutique de All-musculation
All-musculation.com : tout savoir sur la musculation
Forum All-musculation.com
Débuter en musculation, avec Easy-Muscu





Flocons d'avoine Bio AM Nutrition



Guide des vitamines et minéraux
Guide des régimes et minceur
Guide de la phythothérapie